Les icônes du punk rock canadien SUM 41 ont sorti leur nouvel et septième album intitulé « Order In Decline » le 19 juillet dernier via Hopeless Records. Après plus de 23 ans de carrière, cet album est sans doute le plus lourd, le plus agressif, le plus dynamique et le plus brut que le groupe ait réalisé.

Suite à la sortie de « 13 Voices » en 2016, le groupe entame une tournée de 3 ans, pendant laquelle le leader Deryck Whibley écrira des idées de chansons finalement reprises dans « Order In Decline ». Trois semaines seulement après leur retour, la majorité des sons pour ce nouvel opus étaient écrits, il ne manquait plus que les paroles.

Inconsciemment, Deryck rédige alors des paroles traitant de la division, du racisme, de l’agressivité qui règne de nos jours, de la tournure sociale et politique peu reluisante prise par ses patries, les États-Unis et le Canada. Le chanteur ne souhaitait pourtant pas faire de cet album une protestation politique ou sociale. C’est plutôt pour lui une explosion de sentiments désinhibés, une page de son journal, une fenêtre donnant sur son âme, qui reflète des évènements très personnels et vulnérables. Il ajoute qu’il est très difficile de ne pas ressentir des choses face à tout ce qu’il se passe dans le monde.

Avec les chansons les plus honnêtes et les plus personnelles de sa carrière, le chanteur donne tout ce qu’il a sur ce projet. Il réalise tout, de la production au mixage. Le résultat : un mélange détonant de riffs lourds et rapides, de solos de guitare proposés par le guitariste Dave Brownsound, de chœurs harmonieux apportés par le guitariste Tom Thacker et de rythme prenant offert par le bassiste Cone McCaslin et le batteur Frank Zummo.

Plus d’infos sur www.facebook.com/Sum41

Tracklist :

Turning Away
Out For Blood
The New Sensation
A Death In The Family
Heads Will Roll
45 (A Matter Of Time)
Never There
Eat You Alive
The People Vs…
Catching Fire