C’est le 27 janvier dernier que l’Irreversible Festival organisait son désormais traditionnel souper de soutien, qui pour les intimes s’appelle l’Aperock ! Notre porte-monnaie étant aussi vide que la tête de Justin Bieber, nous commençons par essayer de retirer quelques billets au mur magique de la gare. Ayant trouvé les bonnes combinaisons de chiffres, c’est donc riches que nous arrivons à 19h tapantes au Pont-Rouge de Monthey. Retour sur cette soirée, à l’aide de mots et d’images.


Ce que l’on peut dire, c’est que l’équipe de Ludovic Biselx a le sens de l’accueil. Un copieux apéro nous attend. Il y a de tout et pour tous les goûts. (petite mention pour les croissants aux jambons.) C’est donc un verre de rouge ou de blanc à la main, que les convives se côtoient dans la bonne humeur. Entre les amis du festival, des bénévoles, des représentants des différents partenaires du festival (dont le Daily Rock) ainsi que des photographes, il y a foule ce soir dans la salle montheysanne.

Le président du comité d’organisation prend la parole pour une partie officielle qui se voudra courte mais efficace. Il nous présente les nouvelles forces du comité. Comité qui s’est bien agrandi, disons le franchement. Le big boss revient très brièvement sur la 1er édition du festival qui fût un succès. Il en espère de même pour cette édition 2018 qui aura lieu le 25 et 26 mai prochain. La responsable bar et approvisionnement prend elle aussi la parole. Vraiment très à l’aise derrière le micro, elle remercie son staff avec sincérité.

Place au concours. Après avoir acheté des billets de tombola, on peut tourner la roue de la chance et gagner de nombreux lots offerts par les généreux partenaires. Pour votre serviteur, un bon dans une cave, ce qui fait mon bonheur, évidemment. Les réjouissances continuent ! C’est raclette pour tous le monde. Un excellent fromage nous est servi. Dans la catégorie des racleurs, ceux officiant ce soir derrière leurs fourneaux, font assurément partie de l’excellence, de l’élite dirais-je même. Merci à eux. La soirée continue avec le groupe de reprise régional, Rock-Age ! Au menu des standards du rock qu’on aime tout autant que le fromage et le vin !

La réputation organisationnelle de l’Irreversible Festival n’a encore une fois pas failli. La soirée était franchement agréable et bon enfant. Prenons notre mal en patience et attendons le festival fin mai. Quand aux organisateurs, le plus dur est devant vous. D’ores et déjà merci !