Soilwork n’est décidément pas au bout de ses surprises. Björn  »Speed » Strid, chanteur du groupe, nous a parlé de du nouvel album sortant fin août, ainsi que leur tournée européenne.


Comment avez-vous pris la décision de faire cette compilation?

C’était une décision prise entre le groupe, le management et le label mais cela a tout commencé lorsque nous avons sorti l’EP  »Beyond the Infinite » uniquement au Japon, qui regroupe les chansons n’ayant pas eu leur place sur  »Living the Infinite ». Nous avons décidé de sortir cet EP là-bas vu que nous avons une relation spéciale avecle Japon, y ayant été très tôt dans notre carrière. Cela nous a donc donné l’idée de rendre ces titres accessibles à tout le monde. Nous avions aussi des chansons supplémentaires de  »The Ride Majestic » et d’albums plus vieux que nous avons décidé d’inclure.

Pourquoi avoir ajouté deux nouveaux titres à cet album?

Parce que nous les trouvions vraiment bien, mais lorsque nous avons décidé ’ordre de notre dernier album ces deux chansons n’ont vraiment trouvé leur place.  »Death Resonance » était alors l’opportunité parfaite pour les faire découvrir. Au niveau musical, on sent votre développement au fil des années. Dans notre groupe, les évolutions ont toujours eu lieu de manière naturelle. Il n’y avait jamais de discussion où on se disait:  »il faut qu’on se développe de telle ou telle manière pour être inclus dans un certain style! » Nous avons aussi réussi à créer des titres très entraînants sans perdre notre intégrité. C’est un développement parfaitement normal, surtout si c’est un processus qui se déroule sur une longue période de temps, Soilwork existant depuis 20 ans. Le changement est devenu une partie de notre groupe: nous ne faisons jamais vraiment deux fois le même style d’album. La plupart de nos fans se développent en même temps que nous, et ils attendent de nous de les surprendre à chaque nouvel album. Ce qui était aussi très important dans notre développement sont les nouveaux membres qui se sont ajoutés au groupe au fil du temps.

Pour toi du sang frais est donc une opportunité?

Exactement, nous avons toujours préféré quelqu’un avec qui il y a un bon feeling  et qui peut apporter des choses intéressantes à notre musique à la place de choisir selon le critère  »oh il est bien lui il sait faire la même chose que son prédécesseur! Il peut exactement copier son style! On s’en fout de sa personnalité ». Dans certains cas cela fonctionne de cette manière, mais cela n’est jamais arrivé chez nous.

Vous êtes actuellement en tournée en Europe. Comment ça se passe?

Oui, nous sommes en tournée tout cet été. Depuis la sortie de  »The Ride Majestic », nous avons fait deux tournées en Amérique du Nord, nous étions au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Corée du Sud, en nous avions déjà fait une tournée européenne avant Noël. Après toutes ces tournées, je pense que nous aurons mérité une bonne pause!

Est-ce que tu as remarqué un changement au niveau des gens venant vous voir en concert?

Pas vraiment, nous avons beaucoup de  »vieux » fans qui nous suivent encore, mais il y a aussi de plus en plus de jeunes qui nous découvrent. Nous avons un public très méla ngé. Par exemple, on peut trouver des gens qui sont plus dans le black metal qui viendront à notre concert parce qu’ils apprécient ce que nous faisons, ou ceux qui sont fans de metalcore, c’est vraiment génial d’avoir un public aussi diversifié. Nous unissons les gens par notre musique. (rires) [MF]

www.soilwork.com

FICHE CD : 

Titre de l’album :  »Death Resonance »

Label : Nuclear Blast

Note : 4.5 / 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.