Le lineup du prochain Greenfield d’Interlaken se précise, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette édition 2019 risque bien de rester dans les annales du festival ! Et pour cause, l’organisation vient de dévoiler les noms des groupes qui partageront l’affiche avec Die Toten HosenSlipknot, le groupe que l’on ne présente plus, emmené par Corey Taylor est de retour au Greenfield, où ils avaient déjà enflammé la foule en 2015. Aux côtés des Américains, Amon Amarth, The Dropkick Murphys, Eluveitie et 10 autres groupes feront de l’oberland bernois un endroit dangereux les 13, 14 et 15 juin prochain.

N’oubliez pas de visiter le site Greenfield.ch pour vous procurez vos tickets.

Le line-up se compose actuellement de :

Slipknot 

Sans aucun doute l’un des groupes les plus populaires de ces 20 dernières années. Sur ses 9 albums, Slikpnot totalise 13 disques de platine et 44 disques d’or. Des titres comme ‘Duality‘, ‘The Devil and I‘, ‘Psychosocial‘ et ‘Before I forget‘ sont devenus de véritables hymnes de la contreculture . Le dernier opus ‘The Gray Chapter‘, sorti il y a 5 ans déjà a atteint la première place des charts de 5 pays lors de sa première semaine de commercialisation. Le groupe totalise depuis 1,5 millions d’écoutes journalières sur Spotify.


Die Toten Hosen 

Le groupe au 15  millions d’albums vendus, responsable des titres ‘Hier Kommt Alex‘ et Zehn Kleine Jägermeister‘, est de retour pour un show super-exclusif en 2019 au Greenfield Festival, où ils avaient déjà joué lors de la première édition en 2005. Toujours au top, les ‘pantalons morts’ n’arrêtent pas depuis 1983 : leur dernier album ‘Laune der Natur‘ s’est hissé à la première place des charts l’année dernière et même au bout de 35 ans de carrière, ils ont toujours la patate sur scène !


Amon Amarth

Les Amon Amarth sont les vikings des temps modernes, mais au lieu de s’attaquer aux rivages et aux villages de pêcheur, ils prennent d’assaut la scène musical avec leur death metal mélodique rapide et puissant.


Dropkick Murphys 

Depuis plus de 20 ans, les Dropkick Murphys se battent aux côtés des ouvriers, que ce soit avec leur titres ou avec leur engagements politiques. Les titres commes ‘Shipping Up To Boston‘, ‘Rose Tattoo‘, et ‘The Sate of Massachusetts‘ crèvent le plafond et remplissent des stades dans le monde entier.


Eluveitie

Pas de repos pour Eluveitie. Le groupe suisse de metal le plus acclamé a montré sur son dernier album ‘Evocation II – Pantheon‘ son côté acoustique, mais a peu après montré qu’il était toujours là quand il s’agit d’envoyer du lourd, avec le single ‘Rebirth‘.


Papa Roach

Forts de plus de 10 millions d’albums vendus à travers le monde, les Papa Roach entendent bien prouver avec leur neuvième opus, ‘Crooked Teeth qu’ils sont encore capables de livrer de bons morceaux. Après avoir tourné en 2015 avec Five Finger Death Punch, les Californiens se produiront enfin au Greenfield en 2019 !


Fine Cream Fish Fillet

Fine Cream Fish Fillet utilise sa musique pour combattre le racisme, le sexisme et l’homophobie aux États-Unis. Les punk allemands mélangent le ska avec des éléments indie, sans jamais oublier le message, toujours au centre de leurs textes. La colère qui les caractérise si bien peut être trouvée sur tous les albums, y compris le dernier en date ‘Sturm & Dreck‘.


Frank Turner & The Sleeping Souls

En 2018, le poète punk et son groupe se sont engagés comme jamais à travers leurs titres. Le ‘single ‘Be More Kind‘ est explicite, Frank Turner espère et milite, pour plus de bienveillance, de changements sociétales, et pour une cohésion renforcée.


Halestorm 

Après 2 décennies d’une carrière remplie de succès, Halestorm incarne les valeurs de la passion et travail. Le groupe américain de rock emmené par la chanteuse Lzzy Hale a joué plus de 2500 shows et a récemment dévoilé son dernier opus ‘Vicious‘.


Me First And The Gimme Gimmes

Aloha et bon retour, Me First And The Gimme Gimmes ! Enfin de retour à Interlaken, le super-groupe de punk est composé de Fat Mike (NOFX), Spike Slawson (Swingin’ Utters), Chris Shiflett (Foo Fighters / No Use For A Name), Joey Cape et Dave Raun (Lagwagon) !


Eskimo Callboy

Le sextuor venu tout droit de la Ruhr en Allemagne fait bouger les foules comme personne avec son metalcore. En 4 albums, ils ont réussis à se faire un nom, avec leur étrange particularité : rien n’est trop bizarre pour les Allemands. Transe, pop et metal, cette étrange combinaison a pris le nom d’Eskimo Callboy.


Cellar Darling 

Plus rien ne peut arrêter la machine Cellar Darling dans son ascension ! La nouvelle formation d’Anna MurphyMerlin Sutter et Ivo Henzi, créée après leur départ fortuite d’Eluveitie est de retour à Interlaken après avoir été récompensé l’année dernière par la fondation !


The State Champs

Les State Champs ont suivi les pas de New Found Glory, Fall Out Boy et Yellow Card, s’inscrivant ainsi dans une nouvelle génération de groupe pop punk qui sonne bon la nostalgie. Le dernier opus ‘Living Proof‘ est encore plus travaillé que leur premier album et fonctionne tout aussi bien !

The Amity Affliction

Avec une série de clip vidéo digne d’Hollywood, The Amity Affliction a impressionné le monde entier avec son album ‘Misery‘. En partant de ses racines metalcore, les Australiens naviguent d’album en album dans toutes les directions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.