silverdust_600
Avec ce deuxième album, Silver Dust nous emmène dans une sombre aventure où l’on se retrouve plongé dès l’intro dans une ambiance de freakshow. Dans le sillage goth n’roll de The 69 Eyes, l’album installe une atmosphère de maison hantée. Particularité de cet opus : un mélange audacieux du français et d’anglais, qui se marient à la perfection tout au long des dix titres de l’album. On saluera également la performance vocale impressionnante de Kiki Crétin, qui passe de la voix claire à des parties gutturales sans peine tout en conservant sa touche envoûtante. Le tout est émaillé de sonorités électroniques et bénéficie d’une production de haut niveau. Symphonique, poétique et envoûtant : laissez-vous emporter dans ce cabaret steampunk enfumé qu’est ‘The Age of Decadence’.

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.