preview_savages.OK(DV)Il est à peine 2012 que le glas a sonné : premier concert pour ce groupe inconnu, au nom barbare, qui enflamme d’emblée la presse. En 2013, premier album de la formation, ‘Silence Yourself’, qui secoue la presse anglaise. ‘Joy Division’, ‘Siouxie and The Banshees’, on ne tarit pas de références immortelles pour qualifier le quatuor. Et la presse l’a à l’oeil, ce groupe de sauvageonnes, car il est composé uniquement de filles et mené par une chanteuse charismatique, Jenny Beth. Se défendant bec et ongles pour un statut de ‘groupe’, plutôt que de ‘groupe exclusivement féminin’, Savages ravive l’espoir d’une nouvelle scène plus axée sur les femmes, dans un milieu qui se veut encore très macho. Mais elles n’en font pas des tonnes et n’ont que faire d’être labellisées : elles se préoccupent juste de faire du rock. Et quel rock : post-punk à souhait, qui prend tout son sens en live, les quatre musiciennes se transformant en bêtes de scène à peine leurs pieds sur les planches. Si leur Angleterre natale les encense, l’Europe est la prochaine terre à conquérir – et pour l’occasion, Zürich sera la terre promise pour établir leur dominion. Avec ‘Adore Life’, leur second opus sous le bras, Savages promet un concert plus sauvage que jamais. 

www.dynamo.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.