rorcal_creon_cover

Les temps sont durs, c’est pas gagné et c’est pas prêt de s’arranger. Alors que nous nous apprêtons à embrasser le mur à pleine vitesse, Rorcal nous a composé la bande-son idéale pour cet impact qui ne nous laissera pas indemne. Empreint d’une rare violence, la quatrième plaque des Genevois est un savant mélange de musiques extrêmes mitonés depuis des décennies loin de la lumière dans les souterrains des quatre coins de la planète.


 

Conjonction de plusieurs styles plutôt estampillés ‘do it yourself’ : le metal extrême, le doom et le hardcore punk, cette production d’influence hellène s’étale sur plus de cinquante minutes en seulement quatre actes. Quatre titres magnifiques qui explosent les dix minutes au compteur ainsi que nos cages à miel au passage. Mis en boîte par Step Kroug en condition live (c’est écrit j’invente que dalle !) et mixé ensuite par Daniel Bergstrand en Scandinavie, ce carnage en règle est d’une rare beauté.

Oppressante et dévastatrice, cette plaque disponible en téléchargement légal (ça existe je vous le jure !), en cd ainsi qu’en vinyle proposé à six-cent-soixante-six exemplaires est d’une brutalité si intense qu’elle confine à la beauté. Le quintet a parfaitement mené à bien cet exercice plus véloce et complexe que ses productions précédentes ; lorsque le silence se fait, au terme de ce disque, on en redemande encore tellement que c’est bon !

http://www.rorcal.com

Rorcal_2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.