Quand on m’a proposé de chroniquer un album ‘surprise’, j’étais emballée ! J’ai donc hérité de ‘The Legacy of Shi’, et en l’écoutant, je me suis retrouvée, comme on dit, sur le cul. Cet album est une véritable baffe ! Rise of the Northstar nous plonge dès les premières notes dans son univers, un Tokyo post-apocalyptique tout droit tiré d’un manga. Attention, on ne parle pas du tout de J-Pop, mais de rapcore / groove metal issu de l’Hexagone. Les Français n’en sont qu’à leur deuxième album en dix ans de carrière. Après ‘Welcame’, ils ont travaillé comme des fous sur ‘The Legacy of Shi’, un album qui raconte l’histoire de l’esprit du samouraï plusieurs fois centenaire Shi, qui se réveille et prend possession d’une enveloppe humaine. Enregistré à New-York et co-produit par Joe Duplantier (Gojira), cette seconde galette est un vrai shōnen musical inspiré à la fois de groupes comme Pantera ou Korn et de visuels de manga. Les quelques paroles en français, présentes sur la plupart des titres achève de construire un (ni)pont entre les quartiers parisiens d’où est originaire le groupe et le pays du Soleil-Levant. Comme ils le disent : ROTN, c’est bien plus qu’un simple groupe hardcore.

www.riseofthenorthstar.com

Note : 4,5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.