Après 10 ans les voilà de retour. La critique d’un disque est toujours difficile et jamais impartiale c’est pourquoi, je vais vous l’avouer directement, je suis un fan inconditionnel de Rammstein depuis leur début.

Je suis musicien dans le groupe November-7 et non critique musical, je vous remercie donc pour votre indulgence. Par contre il est peut-être plus judicieux d’avoir quelqu’un qui connait son sujet plutôt que quelqu’un qui va faire la critique d’un disque n’aimant pas le style du groupe, ce qui arrive trop souvent à mon avis lorsqu’on peut lire certaines critiques de disques sur internet.

Ceci étant dit, après 25 ans de collaboration le groupe a décidé de se séparer de son équipe de production (Jacob Hellner et Stefan Glaumann). Une décision que je n’ai vraiment pas comprise étant donné que leur son est pour moi une de leurs marques de fabrique principales. Avec November-7 nous avons mixé tous nos derniers albums avec Stefan Glaumann et je peux affirmer que c’est un professionnel qui ne laissera passer aucun détail et c’est de plus une personne adorable, d’où mon incompréhension.

Après analyse du son de cet album il semble bien que la nouvelle équipe a plagié le son de l’ancienne équipe : les sons des différents instruments des morceaux puissants sont très similaires à l’avant-dernier album d’il y a 10 ans, notamment la batterie qui est toujours aussi efficace.

Après plusieurs écoutes, voici mon compte rendu de l’album.

C’est un de ces disques qui m’a laissé un peu froid au premier abord mais qui par la suite, après plusieurs écoutes, m’a révélé toute son intensité. Concernant tout ce que j’ai pu lire sur le web, je suis mitigé. Est-ce que cet album est vraiment si diffèrent des autres?

Les morceaux les plus marquants selon moi :

Deutschland :
Le riff de guitare aiguë qui reprend la partie électro et très catchy mais pas habituel chez Rammstein qui privilégient normalement les riffs plus dans les basses.

Radio :
Ce morceau est clairement très bien choisi pour être le premier single de l’album avec un mix entre les guitares et les parties électro très mainstream.

Zeig Dich :
Bon là il y a plus de doute c’est bien un album de Rammstein que je suis en train d’écouter!

Ausländer :
Je ne serais pas étonné qu’ils prennent ce titre pour un prochain clip car avec un refrain pareil c’est clairement un tube.

Puppe :
J’adore la transition de ce morceau avec ce début mélancolique et cette deuxième partie d’une intensité incroyable.

Tattoo :
Un morceau qui va être malade en live! Je vois déjà la pyrotechnique sur scène pour lui rendre justice.

 

En résumé, si vous pensez que cet album est moins bon ou différent des précédents, prenez peut-être le temps (chose qui devient de plus en plus rare dans notre société du zapping et de surconsommation débridée…) de lui donner une chance avec plusieurs écoutes : il se peut que pour vous aussi la magie opérera.

 

Chroniqué par Steph du groupe November-7

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.