preview_queen01.OK(BD)

Et oui, vous ne rêvez pas, il s’agit bien de Queen, le seul, l’unique, l’irremplaçable ! Enfin, un peu moins depuis la révérence de Freddie Mercury car même si ‘The Show Must Go On’, le groupe a quand même perdu une partie de sa magie et de son aura après le décès de celui qui était son âme. Dans cette nouvelle formation ou plutôt reformation, il ne subsiste du groupe que Roger Taylor et Brian May. C’est un paradoxe plutôt amusant de se dire que si certains brûlent ce qu’ils ont adoré, d’autres sont prêts à adorer ce qui a brûlé depuis longtemps. Enfin, quoiqu’il en soit, pour pouvoir à nouveau se produire, le groupe a bien dû trouver un remplaçant à Freddie Mercury. Il l’a trouvé en la personne d’Adam Lambert, découvert à travers l’émission American Idol dans laquelle il s’est notamment illustré en reprenant des titres phares de Queen. Surprenant qu’il ait accepté de se substituer à Freddie, même si tout cela est temporaire. Reprendre cette place-là, c’est un peu comme s’assoir sur une chaise dynamitée. Evidemment, certains vont à nouveau crier au sacrilège, et ils n’auront pas vraiment tort. Pour Adam Lambert qui est fan de Mercury, il s’agit non pas d’imiter mais de rendre hommage à son idole. Une reformation limitée à dix-neuf dates dont une seule en Suisse. Une occasion d’aller fredonner tous ces tubes qui ont habité notre jeunesse, juste pour apprivoiser la nostalgie.

Zurich, Hallenstadion,
19 janvier 2015
www.abc-production.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.