Dire des Sex Pistols qu’ils ont marqué l’histoire de la musique est un euphémisme. Et pourtant, je ne cesse de me battre pour que les années Sex Pistols de John Lydon cessent de jeter de l’ombre sur le groupe qu’il lança à la dissolution des Sex Pistols en 1978 : Public Image Limited. PiL, pour les intimes. Pour les tapettes comme moi que les riffs primitifs volontairement épurés de toute subtilité des Sex Pistols laissent, pour rester poli, assez indifférent, Public Image Limited a offert, en comparaison, un paysage musical autrement plus étoffé, en particulier sur leurs trois premiers albums : Public Image, Metal Box et The Flowers Of Romance.

Pionniers du post-punk au même titre que les cultissimes Joy Division, ils ont contribué à en définir ses formes, tout en le dotant dans la foulée d’hymnes qui ont l’ont propagé à travers le monde (l’indémodable ‘This Is Not A Love Song’ affichée plus haut). Bref, plutôt que Sex Pistols, votez PiL. Mais au fond, que vous soyez d’un bord ou de l’autre, on pourra marquer cette soirée aux Docks par la réconciliation de deux scènes radicalement différentes, d’un côté les vieux punks, avec ou sans chien, nostalgiques des Sex Pistols et désireux de voir leur ancien leader sur scène, et de l’autre côté, les sensibles de tout âge et de tout horizon, avec leur t-shirt Unknown Pleasures acheté à Metro Boutique, espérant trouver une autre âme en peine à qui rouler des patins entre deux chansons qui ne sont pas des chansons d’amour, on tient à le rappeler.

Ça se passe aux Docks, à Lausanne, ce vendredi, et ça coûte 50 balles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.