Pour leurs 10 ans, Promethee s’offre un nouvel album pour le moins surprenant et spontané. Enregistré à New-York dans le studio de Gojira, ‘Convalescence’ explore de nouveaux horizons, notamment avec des parties clean que l’on retrouve sur le morceau éponyme, ou encore sur ‘Soiled’, qui mélange les deux techniques de chant (clean & guttural).

Les neuf titres sont intelligemment ordonnés pour donner du relief à la totalité de l’album. Comparé à ‘Unrest’, qui sonnait plus agressif dans l’ensemble, ‘Convalescence’ va opposer mélodies brutales et posées, dans une « volonté d’aller de l’avant vers l’amour et la bienveillance », comme a pu nous le confier Josh, chanteur du groupe.

La composition et l’enregistrement se sont faits dans la spontanéité et cela se ressent, notamment sur des titres tels que ‘While You Stood Still’ qui, dès les premières notes, envoie des missiles dans les oreilles jusqu’à la fin de ses deux minutes sans jamais ralentir la cadence. Avec ‘Convalescence’, ce sont deux titres qui, grâce à leurs blasts et leurs rythmiques entraînantes, conquerront, on le parie, les pogos. Au contraire, ‘Endless’, presque douce, nous emmène dans un calme rare dans cet opus, mais agréable. Avec ‘Old Bones’, un titre ressorti d’un vieux tiroir que le groupe dans sa nouvelle formule a retravaillé, termine l’album avec un point-virgule et non un point final, ouvrant un nouveau chapitre de l’ère de Promethee.

Avec ‘Convalescence’, les Genevois nous offrent donc 40 minutes de qualité, structurées, et prouvent une fois de plus s’il le faut qu’ils sont les leaders incontestés du genre en Suisse.

prometheemusic.com

Note : 5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.