Fatoumata Diawara Special guest -M-, Lisa Simone, Lizz Wright, Joshua Redman & Reis Demuth Wiltgen trio, trio Ponty-Lagrène-Eastwood, Jordan Rakei, Amadou & Mariam, Shai Maestro ou encore GoGo Penguin seront à Cully du 13 au 21 avril 2018.


Du Chapiteau au Temple, du Next Step jusque dans les quinze cafés et caveaux, 39 concerts payants et plus de 100 concerts gratuits rythmeront le bourg de Cully durant neuf jours. Découvrez le programme complet de la 36ème édition !

Billetterie

Les billets sont en vente sur cullyjazz.ch ainsi qu’au bureau du Festival. Ils sont également disponibles dans tous les magasins FNAC et les points de vente Starticket (Coop City, Manor, La Poste, Kiosk).

Informations détaillées sur cullyjazz.ch/billetterie

Les grandes voix féminines du jazz

Cette année, les grandes chanteuses du jazz donneront de la voix et feront frissonner les bords du lac. De retour à Cully, Lisa Simone présentera My world, un album intime aux sonorités R&B et soul. L’icône du jazz vocal américain, Lizz Wright évoquera ses origines rurales avec son projet : Grace. Sans oublier Youn Sun Nah et sa voix unique et reconnaissable, l’Anglaise Zara McFarlane qui partagera avec le public son héritage jamaïcain, alors que Mélissa Laveaux nous emmènera en Haïti. La voix puissante et gracieuse de Ester Rada nous fera voyager en Israël et la douce et élégante Elina Duni nous emmènera dans son Albanie natale.

Les couleurs du Mali

Pour la première fois au Festival, le duo incontournable Amadou & Mariam, fera résonner les tubes Dimanche à Bamako et Je pense à toi, Mon amour, Ma chérie au Chapiteau en ouverture des festivités.

Autre évènement immanquable, la chanteuse malienne Fatoumata Diawara vernira son nouvel album, FINFO, co-produit par le musicien français -M-, qui viendra la rejoindre sur scène spécialement pour l’occasion.

 

Grands instrumentistes et figures légendaires

Le jazz et le blues auront la part belle avec la venue de grandes figures emblématiques, telles que le légendaire groupe vocal de gospel Blind Boys Of Alabama ou le saxophoniste américain renommé Joshua Redman, qui revient à Cully aux côtés du trio luxembourgeois Reis Demuth Wiltgen. Autre réunion de grands jazzmen : les envolées lyriques du violon de Jean-Luc Ponty croiseront les rythmes saccadés de la guitare de Biréli Lagrène, le tout enrobé par la contrebasse de Kyle Eastwood. Sans oublier la rencontre transafricaine entre la kora, l’oud et la valiha, avec 3MA : Ballaké Sissoko Driss El Maloumi Rajery.

Habitués du Festival, les pianistes de renom Shai Maestro et Bugge Weseltoft présenteront leurs projets solos respectifs au Temple et le violoniste suisse Tobias Preisig au Chapiteau. Pour la première fois, Cully recevra les contrebassistes Omer Avital et Renaud Garcia-Fons, ainsi que le trompettiste californien Ambrose Akinmusire, révélation du jazz actuel qui honore la tradition du genre tout en ouvrant la porte au hip-hop.

Jeune génération bouillonnante

Parmi les jeunes révélations, GoGo Penguin, Sons of Kemet, Rohey ou L’Orage repoussent encore plus loin les frontières du jazz.

Alors que la Londonienne ALA.NI conjure les esprits des grandes chanteuses du XXe siècle avec une grâce atemporelle, Jordan Rakei et Raul Midon évoquent la soul avec un sens du groove imparable. Véritable phénomène musical, Božo Vrećo présentera un répertoire sublime de chants traditionnels bosniaques.

Le Cully Jazz permet aussi des rencontres : le pianiste Stefan Aeby s’emparera de l’orgue du Temple aux côtés du trompettiste Matthieu Michel, le clarinettiste américain David Krakauer s’accompagnera de la pianiste sud-africaine Kathleen Tagg, tandis que la chanteuse et accordéoniste Erika Stucky proposera une mixture musicale spectaculaire avec le tubiste Ian Gordon Lennox.

Le Festival OFF continue de surprendre

Cette année encore, le Cully Jazz est fier d’offrir plus de 100 concerts gratuits dans les différents cafés et caveaux du village. Le Festival OFF accueillera notamment les résidences du musicien à la grâce créative Louis Jucker durant cinq soirs au tHBBC, du pianiste genevois Léo Tardin avec un projet inédit GPX LAB au caveau du Raisin, ou encore du trio de Matthieu Llodra au caveau des Vignerons, qui s’agrandit en accueillant le saxophoniste ténor Arthur Donot et change de nom pour devenir KUMA.

Le Club, scène dédiée à la relève du jazz européen depuis deux ans, élargit son spectre géographique et accueille notamment le trompettiste américain Josef Leimberg, qui a travaillé avec les plus grands artistes hip-hop de ces dernières années : Snoop Dogg, Erykah Badu, Dr. Dre ou plus récemment SZA et Kendrick Lamar. Cette scène vera également se produire le duo Binker & Moses et les Genevois de Duck Duck Grey Duck.

Nos deux partenaires principaux nous permettent d’étoffer l’offre pour les festivaliers. Alors que notre partenaire bancaire historique, la BCV propose le Boat Club Venoge, une scène qui invite au voyage avec pour la deuxième année consécutive la jam manouche de Baiju Bhatt. L’arrivée de Visana avec le projet openjazz permettra l’ouverture de deux nouvelles scènes extérieures, situées au bord du Lac et au centre de Cully qui émerveilleront les festivaliers en début de soirée. Les jeunes musiciens du jazz helvétique comme Oggy & the Phonics viendront y présenter de nouvelles collaborations ou projets émergents sur ces scènes consacrées à la création, à l’innovation et aux rencontres.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.