Un album de Pro Pain c’est toujours un grand moment. La surprise serait que pour une fois ils nous sortent une bouse…mais ils n’en sont pas capables ! Pour le coup, voici un quatorze titres naturellement bien burné, enregistré avec soin et remasterisé pour l’occasion. L’original était sorti en 1992 avec un son beaucoup plus sous Lexomil que celui-ci, technologie oblige certainement. Bien que le trio soit indiscutablement un groupe qui se déchaîne en live, il est parfaitement agréable de retrouver les compos sur lesquelles tu as sauté, gueulé et headbangé avec tes potes comme des connards qui n’avaient plus que ce concert à vivre avant de mourir. Au départ, beaucoup ne donnaient pas cher de leur carrière : leur réussite contre vents et marées est d’autant plus jouissive. Pour ceux qui ne connaissent pas …comment dire…imagine un rassemblement d’adeptes de Flower Power et Ravi Shankar, avec des danses et des chansons aussi calmes et perchées que les acides qu’ils viennent de prendre. Tu la sens la mollesse de l’affaire, là ? Ben, Pro Pain c’est tout l’inverse ! Une explosion de la première heure, quand les vieux (pas les supers vieux non plus) de maintenant avait des boutons pleins la tronche, que les slogans anti SIDA fleurissaient et que le metal s’appelait encore hard-rock. Pro Pain c’est le visage d’une génération qui a souvent eu le cul entre deux chaises, c’est la voix de la rage enfouie et l’énergie naissante des pionniers de styles comme le core, le tech metal, le sludge ou le neo-metal. Donc, ne serait-ce que pour ta culture et accessoirement pour ta collec’, cet album est indispensable. Tant pis si il prend la poussière, au final tu seras bien content de le réécouter avec tes petits enfants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.