pixies-joey-santiago-0003-1500x1000

© Joey Santiago

<

p style= »text-align: justify; »>
Lors d’une récente interview, Frank Black a dit: « On n’a jamais été un groupe accueillant, on n’invite pas le public, on le pousse ». Vous êtes prévenus, les Pixies ne sont pas des plus communicatifs. S’ils n’ont pas la tchatche, les Bostoniens sont adeptes des concerts de trente titres, ce qui compense leur manque de communication, non? De plus, ils font tourner leurs setlists comme des hippies font tourner des joints. Ce qu’on veut dire, c’est que tu auras l’occasion d’entendre des classiques comme ‘Where is my Mind’, ‘Debaser’, ‘Caribou’ ou ‘Gigantic’ tout comme d’autres surprises pour fan sectaire. Pour un amateur d’indie rock des années 90′, aller voir les Pixies en live, même en 2016 et sans Kim Deal à la basse, c’est comme un metalleux qui se rend au Hellfest! Le concert aura lieu à l’Auditorium Stravinsky, ce qui te permettra d’apprécier encore mieux les délires barrés du groupe – qui sait créer des conflits entre tranquillité et déflagrations sonores – et la voix de Frank Black, dont la façon d’alterner entre chant clair et cris stridents est reconnaissable entre toutes. Une bonne façon d’aller découvrir quelques titres de ‘Head Carrier’ ainsi que la ‘nouvelle’ membre du groupe, Paz Lenchantin.

www.soldoutprod.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.