En pleine tournée pour leur premier album ‘The Age Of Absurdity’, l’ex-Motörhead joue au jeu du question-réponse avec une nonchalance déconcertante. Malgré le fait que Phil Campbell & The Bastard Sons n’ait que deux ans, l’homme connaît le terrain depuis trois décennies et rien ne l’effraie, au contraire.

Pourquoi avez-vous pris ce nom ? Ce n’est pas très prometteur !
On bossait avec ‘All Star Band’ à nos débuts, et quand Motörhead s’est terminé, notre chanteur Neil a proposé d’apposer ‘The Bastard Sons’. Ma femme a détesté, elle m’a boudé pendant 2-3 jours ! Mais le public semble aimer, c’est un nom assez cool et facile à se rappeler.

Des appréhensions quant à jouer avec tes fils ?
Quand on joue sur scène, on est juste un groupe. Je ne les considère pas comme mes enfants, juste comme des musiciens. Parfois je me retourne et me dis ‘wahou, c’est mes enfants sur scène!’ On est cinq Phil Campbell & The Bastard Sons, chacun se répartit les tâches au niveau de la compo, ce qui n’était pas le cas avec Motörhead, où je m’occupais de tous les arrangements, tandis que Lemmy venait avec les paroles. Dans ce groupe, il y a deux générations. C’est super de voir à quel point les années et les idées se joignent et entrent parfois en conflit.

Quelles furent les réactions des anciens fans de Motörhead ?
On a gagné le prix de l’album de l’année à Berlin la semaine passée, on a même battu Prophets of Rage ! Pour ne rien te cacher cet album est génial, ça va être dur de faire aussi bien dans le futur. Quant aux fans, on n’a jamais eu une mauvaise réaction, plutôt des excellentes, et c’est incroyable de voir à quel point les gens nous soutiennent.

Et si un gros groupe te demande de rejoindre leur line-up ?
Non.

Vraiment ?
Non. Quoique Scorpions a un nouvel album qui sort non ? (rires) Je plaisante, ce sont des potes et on se voit souvent, mais on n’a jamais parlé de faire quoi que ce soit ensemble.

Et comment tu te sens par rapport au fait jouer les anciens titres de Motörhead ? Vous en faisiez pas mal avant que l’album sorte.

Ça ne me dérange pas, les gens aiment les entendre. J’en ai écrit pas mal, donc c’est aussi mes morceaux. Le côté émotionnel n’est pas vraiment présent, en fait je me fais vieux, il faut que je me concentre plus sur ce que je fais, en plus il y a plein de lumières partout sur scène, ça déstabilise ! (rires)

Tu penses au futur ?
On va partir en tournée avec un gros groupe en 2019, mais je ne peux rien te dire de plus pour l’instant. On va également partir sur une croisière metal à la rentrée, et je prépare également un album solo, sûrement pour l’été prochain. On reçoit plein d’offres de festivals et d’autres tournées, donc oui, je pense beaucoup au futur, car il y a de quoi se réjouir !

Un album solo ?

Ce sera un album de merde, je me suis mis au crap-rock ! (rires) Il y aura plein d’invités, je fais vraiment ça pour le plaisir. J’ai fini les deux tiers.

Tu as plus d’information ?
Oui, mais ça te coûtera beaucoup d’argent ! (rires)

On pourra vous voir au Hellfest l’année prochaine ?
On ne m’a pas encore demandé, tu as des contacts ?

Oui, quelques un de mes amis vont y jouer.
Alors tue-les pour qu’on puisse avoir une chance d’être sur le line-up ! (rires) [NK]

www.philcampbell.net

Fiche CD :

Nom de l’album : ‘The Age Of Absurdity’
Label : UDR Records
Note : 4,5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.