Après un premier EP de rodage l’an dernier, Phil Campbell et ses Bastard Sons nous donnent ici 11 nouveaux titres, mais aussi en bonus le mythique ‘Silver Machine’, par quoi tout a commencé en 1972, lorsque Lemmy a pris le micro de Hawkwind en plus de la basse. Dave Brock, le guitariste de l’époque, a gentiment collaboré à cet hommage.

Revenons à l’album et il faut le dire tout de suite, c’est du très bon : les titres s’enchaînent parfaitement, parfois très rapides, un peu comme serait du Motörhead façon 2018, parfois un peu plus lents et un peu bluesy. Beau travail à la batterie de la part de Dane Campbell, et c’est avec plaisir que nous retrouvons son papa dans ses superbes solos de guitare. Que du bonheur, à écouter absolument. [JDJ]

www.philcampbell.net

Note : 4,5/5                            

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.