©Pain of Salvation

Dès le premier riff de ‘On a Tuesday’, on sait que le Pain of Salvation des grands jours est de retour avec ses plus beaux atours ! Revoilà les lignes de guitares tranchantes, techniques, les contrastes entre ces déferlantes metal et ces moments plus subtils avec la voix tour à tour murmurée, plaintive ou puissante de Daniel Gildenlöw (désormais seul rescapé de la formation originale), reprennent leur place sur cette nouvelle œuvre magistrale.

Pain of Salvation, c’est aussi des rythmes syncopés, un metal prog de haut vol et ce sentiment de profondeur qui encercle ton cœur avec la plus grande délicatesse (‘Silent Gold’) pour te prendre à la gorge la seconde suivante (‘Full Throttle Tribe’). Est-ce la maladie qui a presque conduit Gildenlöw à la mort en 2014 qui donne cette intensité à cet album ? Peut-être. N’empêche que ‘ITPLOD’ retrouve une belle cohérence et cette facilité à surprendre tout en restant diablement efficace !

Pain of Salvation
In the Passing Day of Light
InsideOut Music
www.painofsalvation.com

PAIN OF SALVATION - In the Passing Day of Light
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.