Vous ne vous êtes-vous jamais demandés comment faisaient les groupes pour se décider d’un nom officiel ? Après tout, un nom, c’est une marque de fabrique, et il faut savoir le choisir avec soin.
Outre, le traditionnel ‘Brian Warner a choisit Marilyn Manson parce que Charles Monroe sonnait vachement moins bien’, voici de quoi vous faire briller en société, parce qu’on est sympas, comme ça.

1 – Foo Fighters

Dave Grohl lui-même dit que cela doit être le nom de groupe le plus pourri du monde, Foo Fighters vient à l’origine d’un livre sur les OVNIS : c’est ainsi que l’on les appelait durant la deuxième guerre mondiale. En nommant son projet solo autrement qu’avec son nom, Grohl indiquait ainsi qu’il s’agissait d’un groupe à part entière, même lorsqu’il enregistrait tous les instruments tout seul…

2 – !!!

Accordement appelé ‘Chk Chk Chk’, même si le groupe propose à chacun d’adapter sa propre onomatopée répétée trois fois. Le groupe a tiré ses points d’exclamation avec le film ‘Les Dieux Sont Tombés Sur la Tête’, où les dialogues de la tribu n’étaient composés que de points d’exclamations.

3 – Bastille

Le chanteur Dan Smith est né le 14 juillet. On a besoin d’épiloguer ?

4 – Queens Of The Stone Age

Outre le fait que ces mecs sont vraiment les rois du stoner actuellement (pourrait-on dire, l’âge de pierre ?), ils décidèrent de devenir des ‘Queens’ pour ne pas sonner trop macho, et ainsi démontre le côté doux de leur musique.

5 – Motörhead

En anglais, on a tendance à rajouter ‘head’ à la fin d’un mot pour désigner un fanatique de quelque chose : metalhead, pothead – ici, ‘motor’ est un terme utilisé pour désigner les amphétamines. Quant au ‘ö’, c’est un clin d’oeil à de nombreux groupes qui adoptaient l’umlaut pour des raisons stylistiques.

6 – The Ramones

Les légendes du punk tirent leur origine dans un autre groupe de légende : les Beatles. En effet, Paul McCartney au sommet de sa gloire, ne pouvait réserver une chambre d’hôtel sous son vrai nom. C’est donc sous le pseudonyme ‘Paul Ramones’ qu’il accédait à ses chambres d’hôtel.

7 – Radiohead

Encore une anecdote de fanboy. Le groupe s’appelait à l’origine ‘On A Friday’, car c’était leur seul jour de répète. Après avoir balancé trois titres qui accrochèrent l’oreille d’une major, celle-ci recommanda un changement de nom. Amateurs des Talking Heads, le groupe prit donc le nom d’un de leur morceau : ‘Radio Head’.

8 – Nickelback

Autant finir par eux. À court d’idées de nom, le chanteur Chad Kroeger demanda conseil à son frère, qui bossait à Starbucks… là où toutes les boissons n’ont pas de prix ronds et se retrouvent tous avec 99 centimes à la fin. En résulte une horde de pièces de un cent, des ‘nickel’, en retour. Son frère disant quotidiennement ‘here’s your nickel back’ en rendant la monnaie, à quoi aurions-nous dû nous attendre si celui-ci travaillait à la Migros ? ‘Vous avez la Cumulus’ ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.