_oag_wolf2016_farb

Il y a tellement de festivals que pour des passionnés comme nous, il faudrait que festivalier soit un métier. Bien que la Suisse soit petite, notre pays propose une dose incroyable d’évènements incontournables dont le Gampel Open Air fait clairement partie.

Un festival qui offre une programmation variée et qui n’a pas peur de la grandeur tout en restant accessible avec une organisation hors pair (à noter que le festival détient plusieurs ‘ Festival Awards’ bien mérités)

Nous n’avons pu couvrir les quatre jours alloués mais avons avalé avec plaisir les routes valaisannes pour chroniquer les meilleurs moments auxquels nous avons eu la chance d’assister…


Jeudi 18 août 2016

Après une journée de travail obligée (et oui festivalier n’est encore et toujours pas un métier), nous arrivons juste à temps pour ne pas manquer l’entrée en scène (ou plutôt le grand retour) de SUM 41. Il n’a fallu à nos canadiens que quelques minutes pour nous rappeler qu’ils ont bien plus d’un tube à leur actif !!! Qui pourrait imaginer que le fameux ‘All Killer No Filler ‘ vient de fêter ses 15 ans ? (Pour rappel cet album a raflé quelques joyeux titres ; Prix Juno de l’album rock de l’année, Kerrang! Award du meilleur album, Prix Juno de l’album de l’année) !!! On réalise alors que malgré les années qui passent, un petit ‘In Too Deep’ c’est toujours d’une nostalgie fort réjouissante. Un concert généreux qui a rempli toutes ses promesses : il faut bien se l’avouer, SUM 41 c’est un nom.

Avec ‘13 Voices’ annoncé pour octobre, le retour de SUM 41 n’est plus une rumeur. Daily Rock a donc saisi l’opportunité de leur venue au Gampel et s’est offert un peu de temps en compagnie du leader Deryck Whibley afin d’en savoir un peu plus : une interview géniale à la clef, planifiée pour vous dans notre prochaine édition d’octobre (faites donc des pieds et des mains pour vous procurer votre Daily Rock). Une rencontre touchante, sincère et vraie. Nous ne nous sommes déplacés que pour eux et nous en sommes heureux !

_MG_3311

Vendredi 19 aout 2016

Après une nouvelle journée de travail dans les pattes, nous avons à nouveau troqué le bureau contre nos costumes de super-héros et cavalé les routes pour profiter d’une dernière soirée au Gampel Open Air (promis, l’années prochaine on se fait porter pâles et on vous raconte même le déjeuner sur place). La frustration passée, nous arrivons encore une fois pile à l’heure pour immortaliser en images et chroniquer Eagles of Death Metal. On ne reviendra pas sur la polémique que le groupe a connue mais le moins que l’on puisse dire c’est que sur scène ça se passe de mot : c’est rock’n’roll et c’est juste la grande classe !! Une offrande exaltante pour un concert ‘made in talons de santiags’. Je note la reprise fort sympathique de Bowie ‘Moonage Daydream’ qui arrive comme un diamant sur le doigt d’une femme et donne l’éclat final au spectacle, clap clap.

_MG_3778

Bon il est temps de remplir la poche de maman kangourou de tous nos biens et de se tenir prêt sur la ligne de départ pour LE marathon australien : Parkway Drive !!! Ils ne changent pas les habitudes et leur entrée théâtrale ne fait qu’envenimer l’impatience d’une foule chauffée à bloc qui charge déjà, prête à tout dégommer sur son passage (petite précision ; maman kangourou qui porte tout c’est moi parce que j’avoue le circle pit et autres festivités du genre je ne m’y aventure plus … on se fait vieux bla bla bla).

Avec des titres tels que ‘Crushed’, ‘Dream Run’ et j’en passe on est fessé, déshydraté et converti à leur art à force de douces menaces bien envoyées. Parkway Drive, je confirme les animaux les plus dangereux viennent d’Australie !

_MG_3916

Bilan des courses, une nuque douloureuse, des fous rires, des concerts excellents et le tout dans un cadre idyllique ! Seul regret ? Vivement l’année prochaine qu’on se booke les quatre jours complets … Et vous aussi !!!

Un grand merci à toute l’organisation du Gampel et à l’année prochaine !

 

www.openairgampel.ch
www.facebook.com/openairgampel

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.