Traduisez Nouvelle Vague en anglais puis en portugais et vous obtiendrez le principe fondateur du groupe. Cela semble simple mais il fallait y penser. Et la recette fonctionne!
Le groupe à la composition changeante est toujours mené par Marc Collin et Olivier Libaux qui nous offrent (enfin) un nouvel opus de leurs arrangements bossa nova. Le repertoire new wave est certainement bien trop large pour être un jour épuisé.
La performance vocale des chanteuses n’est jamais à appréhender avec Nouvelle Vague, qui sait s’entourer de voix toujours plus charmantes et sensuelles (Mélanie Pain, Phoebe Killdeer,…).
Et si vous pensiez éviter ce concert « calme et pas tant rock » vous auriez tort. Plus que jamais, le groupe saura vous entraîner dans son univers et vous faire dire I Just Can’t Get Enough of Dancing With Myself.
L’occasion rêvée de se laisser emporté par cette vague nostalgique mais énergique ne se présentera qu’une fois cette année en Romandie et aura lieu aux Docks.

Image : Mélanie Pain à la Parenthèse (Nyon), 2013

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.