Avec ce deuxième album, Nothing But Thieves viennent défendre leur ascension sur la scène rock, et comptent bien la garder. Dès les premières notes de ‘I Was Just A Kid’, on a envie de pogoter, et on se retrouve à sautiller sur place comme si quelque chose nous démangeait. Au fur et à mesure, les anglais nous emmènent à travers une ‘Broken Machine’ hyper groovy ou un ‘Soda’ plutôt pop. Pourtant, une touche rock est toujours présente afin de donner un sens à l’ensemble. La voix de Conor, tiraillée mais pas trop, clean mais pas trop, partant dans les hauts et les bas, rend le tout vraiment intriguant. On continue d’écouter, pour voir jusqu’où ça va, on essaie de cerner la personnalité du personnage. Nothing But Thieves n’ont pas de soucis à se faire, leur place dans le haut des charts les attend.

Note : 4.5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.