northlane-node

©Northlane

Nouveau poulain de la scène Metalcore australienne, Northlane maîtrise parfaitement les codes du genre. Preuve avec Node, un troisième album qui marque le passage de micro à Marcus Bridge.


Depuis leur formation en 2009, tout semble réussir aux coreux surfeurs. Sans piquer la vedette à Parkway Drive, Northlane bâtit son empire entre Rock progressif et Metalcore poignant. Après deux premiers albums Discoveries (2011) et Singularities (2013) les propulsant sur le devant de la scène aux côtés de leurs mentors Architects, Of Mice And Men ou encore Bring Me The Horizon, les jeunes pousses signent Node. Un nouvel album aux sonorités Core affirmées délaissant ainsi le côté progressif pourtant bienvenu dans leurs précédents opus.

Suite à une tournée soutenue, Adrian Fitipaldes, fondateur et frontman du groupe ne tient plus. Le stress et la fatigue le poussent alors, à laisser Northlane faire son chemin avec Marcus Bridge. Nouveau venu, le chanteur-screamer très inspiré de la scène Emo se dévoile dans ‘Rot’, single efficace et incisif, première perle de Node. Chant clair poussé, scream efficace, production lourde et soignée. Northlane tire son épingle du jeu par des rythmiques travaillées. Même si l’on sent l’influence directe d’Architects, groupe tant chéri par nos australiens, les cinq coreux tentent peu à peu de trouver leur place et leur sonorité dans un genre saturé.

Si Node promet quelques belles trouvailles, il se laisse écouter sans surprise. Toutefois, sans déplaisir. Un bel encouragement pour un jeune outsider en devenir qui maîtrise le genre tout en y insufflant une certaine fraîcheur et des idées percutantes. Définitivement le nouveau groupe à suivre qui risque, en trouvant peu à peu ses marques, d’assurer la relève de Parkway Drive. 

Fiche CD
Node
UNFD Records
www.northlanemerch.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.