cd_nexttonone

Je m’étais promis de ne pas faire de rapprochements faciles pour cette chronique : fail. Next to None, c’est la bande du fiston de Mike Portnoy, qui est également le producteur de cet album. Et ça s’entend malheureusement beaucoup trop. Entre les lignes vocales dignes d’un James LaBrie prépubère enragé, le même son de clavier que Kevin Moore, les passages whatthefuckesques ultra clichés, le même son de batterie que Portnoy père, et une composition complètement plate … Waw ! Bon, l’âge des quatre membres du groupe oscille entre 15 et 16 ans, il faut relativiser. Cependant, Next to None gagnerait énormément à s’émanciper de cet héritage metal progressif trop prononcé afin d’exploiter pleinement leur indénibale potentiel. Et peut être changer de chanteur aussi.

Inside Out Music

http://www.nexttonone.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.