Ne-Obliviscaris-Citadel

Metal progressif par excellence, Ne Obliviscaris mélange les influences, du heavy au death, avec des touches de violon. Les compos sont complexes car elles évoluent tous le temps, notamment deux titres qui passent allégrement les dix minutes, mais l’album n’est pas si long, six titres pour quarante-neuf minutes. Dans cet album, il y a donc du death, et lorsque ces passages déboulent, ça blast sévère de quoi avoir de bons torticolis. Les phases heavy? Elles sont terriblement efficaces, ainsi les passages plus calmes permettront de récupérer, car il le faut au milieu de cette folie musicale ! Les musiciens en prendront pour leurs grades, car les membres du groupe savent faire parler la poudre avec leurs instruments tant le niveau est bon. La production est vraiment cool, tous les instruments s’entendent bien dans le mix, ce qui est un bon point dans ce style assez complexe. Aussi, un petit clin d’œil au fan de la série ‘Game of Thrones’, car le groupe s’en ai inspiré pour cet album.

Label : Season Of Mist

www.facebook.com/NeObliviscarisBand

 

[Yann Niedergang]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.