Quand Mumbling Thom rencontre Serge Morattel, qu’est-ce qu’ils se racontent ? Des histoires chamaniques sur fond de pop-folk et de rock. Magnéto Thom :

Ce nouvel album semble important pour toi. Peux-tu nous en parler ?

Volontiers, ‘Love’ synthétise toutes les influences qui m’ont faconné en tant que musicien. J’avais à cœur, comme toujours, de proposer des textes soignés, mais également une pop-folk chamanique, solaire, positive, quoique contestataire, loin des standards habituels.

Tu es passé de musicien solitaire multi-instrumentaliste à un groupe avec des musiciens. Cela a changé quelque chose à ta façon de travailler ?

Si je chante également au sein du quatuor rock MTBT, il n’y a pas de véritable groupe derrière le projet. Du moins, pas encore. Mais il s’agit en effet d’un long travail collaboratif entre Serge Morattel et moi, qui nous partageons l’essentiel des lignes instrumentales sur cet album et le prochain. Toutefois, l’idée d’inviter des musiciens ponctuellement sur scène pour défendre ces chansons n’est pas à exclure.

La scène permet plus facilement de rencontrer le public, dirais-tu que c’est quand même plus enrichissant que le studio ?

J’adore la création en studio. Assister à la naissance d’un morceau en direct génère une émotion qui touche à l’indicible. Mais devoir tenir seul un set, de parfois presque deux heures, demande un investissement particulier qui est largement apprécié de la part du public. Oui, les réactions sont en général positives et permettent de belles rencontres, ce qui est une forme de récompense pour tout le travail fourni.

Serge Morattel est connu pour avoir collaboré avec des groupes comme Knut, Lofofora ou Impure Wilhelmina, des univers très différents du tien. Pourquoi lui ?

Pour son aptitude à faire sonner la musique de manière très organique. Et comme nous avons un amour commun pour Genesis, nous ne pouvions que nous entendre. Nous nous connaissons aujourd’hui tellement bien que je n’ai plus besoin de lui signifier oralement ce que je souhaite. La transmission se fait directement par télépathie.

Le vernissage de ‘Love’ a pu avoir lieu ?

Malheureusement, non. Prévu initialement le 10 mai dans un bar en France voisine, repoussé au 10 juillet, il aura été annulé en raison de la mise en place de mesures préfectorales strictes. Un double-vernissage sera organisé, je l’espère, en janvier 2021 pour accompagner la sortie de ‘Nos destinées solaires’, l’album en français enregistré au cours des mêmes sessions que ‘Love’.

Si tu devais ne choisir qu’une chanson sur cet album, laquelle serait-ce et pourquoi ?

Je choisirai certainement ‘Love ’ qui traite de l’endoctrinement religieux autour d’un dialogue entre un voleur et un prêtre. Elle développe un univers unique, tribal et psychédélique, qui s’organise autour d’un accord unique. Une chanson concept que j’aime beaucoup et qui me semble assez bien définir mon style.

FICHE CD 

Nom de l’album : « Love »

Label : Black Hills

Website: www.mumblingthom.com

Note: 4

A propos de l'auteur

Articles similaires