preview_motocultor_02_Carcass

Carcass

Ma grand-mère m’a toujours dit que pour faire un bon gâteau, il fallait de bons ingrédients. Donc je suppose que comme pour n’importe quelle recette de cuisine, c’est autant ces ingrédients que le cuisinier ou la recette en elle-même qui compte. Et pour un bon festival, il nous faut une orga, des groupes évidemment, des festivaliers, et d’autres ingrédients que la bienséance ne me permet pas de citer ici (Ah, la Bretagne, ses galettes, sa Coreff, son Kronenchips) !

Festival désormais incontournable pour beaucoup d’alcoo … metalleux français, le Motoc’ s’est taillé une bonne réputation dans le paysage des festivaliers français. Tout autant de par son ambiance si particulière que par ses affiches qui sont tout de même d’excellente qualité. Avec ce petit plus de groupes souvent décalés ‘avec l’esprit Motocultor’ dixit Yann le Baraillec, Directeur du festival. Citons le Naheulband, MC Circulaire, Extrementory Grindfuckers, Andreas et Nicolas, Mononc’Serge pour les années précédentes. Citons l’apparition sur l’affiche de cette édition le Kyle Gass Band (qui représente la moitié de Tenacious D) et de Little Big, groupe d’électro Russe qui s’est fait connaître en France par le youtubeur Antoine Daniel dans son émission ‘What The Cut’.

Installés depuis trois ans sur le site de St Nolff, parfaitement adapté à la tenue d’un festival (contrairement aux sites des années précédentes), le Motocultor a désormais presque tout d’un grand. Et se donne ainsi la possibilité d’attirer de plus en plus de groupes internationaux. Nous avons eu droit sur les précédentes éditions à Kreator, Hatebreed, Annihilator, Testament, Exodus, Immortal, Behemoth. Tous tournent régulièrement, mais par leur présence, le festival prouve la qualité de l’accueil des groupes de plus en plus satisfaisante.

preview_mototcultor_03_Opeth

Opeth

Cette année ne va pas déroger à la règle, avec entre autres le vendredi Pentagram, Sick of it All, mais surtout pour la journée de samedi la légende Carcass (les anglais vont débarquer, et pour une fois, ils vont nous faire du bien) et Death DTA (groupe ‘hommage’ à Chuck Schuldiner et à son œuvre, qui tourne régulièrement en Europe et dans le monde sous différents line-up depuis 2012). Le groupe sera probablement formé en août de Gene Hoglan, Steve Di Giorgio, Bobby Koelble et Max Phelps.

N’oublions pas le dimanche avec l’un des plus grands groupes de metal progressif avec vingt-cinq ans de carrière à leur actif : Opeth (ah, Mikael Åkerfeldt !) qui défend son dernier album ‘Pale Communion’, Trivium, Sepultura et Septic Flesh. Citons égalenment Krisiun, Cryptopsy, Orange Gobelin, Brujera qui remplace Six Feet Under et Bombers, tribute band à Motörhead mené par Abbath.

La grande nouveauté cette année est l’annonce d’une troisième scène qui ne porte pas encore de nom. Scène qui verra sa programmation axée sur le stoner. En espérant que les quelques soucis qu’a connu l’organisation l’année dernière soient réglés, et nous aurons une nouvelle édition de ce Motocultor Open air réussie !

preview_motocultor01

www.motocultor-festival.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.