Authenticité, créativité et intégrité. Nul besoin de défendre son Mindfucker, loin dans la stratosphère psychotronique, Dave Wyndorf et Monster Magnet restent avec un album imparfait, les rois des 50 000 mondes.


Comment s’est passé l’enregistrement de ce nouvel album très sec, tu écris toujours dans ton coin et fait peaufiner le magma brûlant par le reste du groupe ?
Oui, j’écris à la maison à la guitare, j’ajoute quelques paroles, des mélodies, différents arrangements possibles ensuite je les apporte à Bob le batteur, ensuite Chris met de la basse, puis Phil à la guitare et finalement on répète tous ensemble. Pour ‘Mindfucker’ ce fut plus brut, limite garage. La musique venue à moi m’a demandé d’être moins fou que d’habitude point de vue production. Je voulais un album court fait de chansons avec des gros refrains à l’ancienne.

Dans le très intéressant manifeste que tu as écrit, il y a cette phrase ‘Stupid is now the new smart ‘. Ça me fait penser au film prémonitoire  ‘Idiocracy’.
Excellent film ! On est en plein dedans et on connait les mindfuckers. Les pires sont nous-mêmes. Les gens regardent des boîtes pour comprendre le monde, des écrans de télévision, des écrans d’ordinateur. Génial j’ai Facebook, Instagram, je me gave de ‘Game of Thrones’. Plus besoin de lire des bouquins ! Quelle bêtise ! Les bad guys n’attendent qu’une chose, que l’on regarde de l’autre côté. C’est pourquoi il est si important d’éduquer et de s’éduquer, pour ne pas leur laisser le pouvoir.

A part toi et une poignée d’autres, il n’y a plus vraiment d’artistes qui s’élèvent contre l’ordre établi : sont-ils devenus tous castrés ?
Les années 60-70 ont été porteuses d’espoir mais maintenant il semblerait que nous ne nous apercevions plus de rien. Pensons-nous vraiment que la société occidentale est immunisée contre les problèmes du reste du monde ? Nous sommes tous complices car témoins silencieux et passifs. C’est d’une tristesse car nous n’avons aucune excuse, nous avons tous les moyens de communication pour savoir ce qu’il se passe sur notre planète.

Quels sont les groupes européens avec qui vous tournez qui ont attirés ton attention ?
La musique en Europe est de nos jours bien plus intéressante que ce qu’on a aux États-Unis où tout ne ressemble qu’à une grosse flatulence bien grasse. Des gens, des artistes  qui essaient de se vendre à d’autres. Le problème c’est que la discussion intéressante que nous avons depuis le début de cet entretien ne se passe plus que dans la sphère privée. Avant, nous devions sortir, nous rencontrer et en parler pour que ce soit rendu public et que d’autres en parlent, c’est ce qui fait avancer les choses ; la technologie a un peu tué ça malheureusement. Maintenant on ne prêche qu’aux convaincus, c’est là le problème. Mais nous sommes nombreux comme toi et moi et on s’en sortira.  [FS]

www.zodiaclung.com

‘Mindfucker’
Napalm Records
Note : 3.5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.