preview_mono02.OK(BD)
Dans le milieu restreint du post-rock, on retient souvent des groupes anglophones, qu’ils viennent des États-Unis (Explosions In The Sky, This Will Destroy You), des Îles Britanniques (God Is An Astronaut), ou du Canada (Godseepd You! Black Emperor). Pourtant l’Asie tient ses propres pépites, qui se distinguent de leurs cousins européens par une différence primordiale : leurs noms ne sont pas composés de quatre mots. La palme du groupe asiatique le plus renommé en Occident dans ce genre revient sans doute à Mono, des Japonais actifs depuis 1999 qui ont réussi comme peu d’autres à franchir la barrière des cultures. Cet exploit a probablement été rendu possible par l’abandon du japonais dans leurs paroles au profit… de rien du tout, car, comme d’autres groupes de post-rock, c’est instrumental, astucieux hein ? Monument du genre aux compositions remarquables fort appréciées des amateurs de ce style progressif et riche en atmosphère, ils ont sorti deux albums se renvoyant l’un à l’autre pour la seule année 2014. Vraiment, on ne saurait trop vous recommander de profiter de leurs vacances en Europe pour les choper à Fribourg ou à Zurich lors de leur escale helvétique en avril, avant qu’ils repartent au pays du Soleil levant.

Cliquez ici pour participer au concours !

Cliquez ici pour participer au concours !

Mono
Exil, Zurich
29 avril 2015
www.exil.ch