Dix ans après un premier split avec Vancouver, les Bâlois de Zatokrev remettent le couvert avec Minsk, de Chicago. Concernant les Suisses, le titre principal (15 minutes environ) propose toutes les couleurs et toutes les facettes de ce que nous aimons chez eux avec, en prime, une intro qui sort des sentiers battus. Une guitare très mélancolique, un chant presque susurré, le tout suivi d’une lenteur et d’une lourdeur dont seul Zatokrev a le secret. Le deuxième titre est plus expérimental et ambiant et permet de découvrir un côté « composition » très agréable. Les caractéristiques plus expérimentales sont aussi valables pour Minsk concernant le titre plus court. Pour leur morceau principal (aussi 15 minutes environ), bien qu’étant tout aussi rentre-dedans du point de vue musical, le groupe propose un mélange plus rapide et crée des ambiances avec les deux chanteurs. La partie centrale se voit dotée d’une partie atmosphérique très planante avant une reprise cataclysmique. Avec ce split, nous découvrons deux manières différentes d’atteindre le même but. En d’autres termes : une très bonne découverte.

zatokrev.bandcamp.com

minskband.bandcamp.com

Note : 4,5/5

Auteur : Domenico Troilo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.