Cette année, pour la première fois de son histoire, le Metal Assault Festival lausannois était délocalisé à Montreux, au NED. Deux soirs dédiés au metal avec une grande majorité de groupes suisses, preuve en est du talent local.

Avec 6 groupes à l’affiche du samedi, il valait mieux ne pas arriver trop tard (raté !). Je suis arrivé juste à temps pour voir Facing The Enemy faire les derniers réglages sur scène avant de démarrer un set hardcore bien puissant. A voir l’affiche de ce second soir, il est clair que c’est le genre le plus représentatif : à l’exception d’Almost Human, il n’y avait que cela. Pendant le set, un pote me fait remarquer que le guitariste aux cheveux longs ressemble pas mal au chanteur d’un autre groupe pourtant dans un registre assez différent. Belle versatilité.

A peine le temps de boire une bière que Hood Brawl et ses deux chanteurs occupent à leur tour la scène dans un style très similaire, bien que clairement plus metal. Comme photographe c’est un peu compliqué car le public encore clairsemé s’est rétracté au fond de la salle pour abandonner la place à une paire de ninjas qui lancent pieds et poings dans tous les sens sans se soucier de rien ! Et qui s’offusquent qu’on leur manque de respect quand ils reçoivent des remarques. Dommage car les gens étaient bien motivés et cela faisait plaisir à voir.

Groupe un peu à part ce soir, Almost Human a mis une belle ambiance alors que le parterre couvert de bière (et de transpi, voire peut-être même de sang) se transformait en patinoire pour le plus grand délire du public qui s’est déchaîné dans un style un peu plus bon enfant que jusque-là. Compte tenu du nombre de groupes à l’affiche, le set a été bien réduit par rapport à d’habitude, mais c’est le jeu des festivals.

Enfin, bravo aux américains de First Blood qui avaient déjà donné un concert plus tôt dans la journée en Suisse-allemande et qui ont joué comme si de rien n’était avec une belle énergie et devant une salle toute acquise à sa cause. Le groupe semble avoir pris son pied et le public aussi.