preview_mastodon_usine-geneve_Daily-Rock

Exclu ! C’est officiel : l’Usine nous gâte. Bon, d’accord, ça, ça n’était pas une exclu ; c’est même pas nouveau puisqu’en juin, ça fera quasiment un an jour pour jour qu’elle aura faits venir entre ses murs Anthrax et Slayer, deux damnées légendes du thrash à moins d’une semaine d’intervalle. Mais – l’exclu approche, tenez-vous bien – le PTR nous refait la fête en invitant une autre pointure encore plus mastodontesque pour le mois de juin de cette année : les biens nommés Mastodon.

Les amateurs ne l’ignorent pas, ces Américains n’ont pas leur pareil pour apporter depuis quinze ans un vent de fraîcheur dans la scène de metal, vent qu’ils concilient à bon escient avec une lourdeur oppressante. Au fil des années, l’expérience s’accumulant, ils ont par ailleurs su affiner leur style sans tomber dans la routine, jusqu’à parfois abandonner les voix déchirées sans pour autant perdre de leur potentiel destructeur hérité du sludge. Grâce à un parcours épargné par les faux pas, ils se sont véritablement installés comme une grosse référence du metal moderne difficilement contournable. D’ailleurs, en bonus, les gaillards ont su garder la tête sur les épaules malgré le succès, et n’ont même pas perdu leur sens de l’humour, en témoigne leur dernier clip pour le titre ‘The Motherload’, où y voit des démonstrations édifiantes de twerk qui feraient pâlir d’envie Miley Cyrus. La sortie de sous-vêtements officiels arborant fièrement les lettres ‘Asstodon’ sur le postérieur de leurs porteurs enfonce encore le clou, prouvant qu’être une légende, faire du bon son, et pas se prendre la tête, c’est encore possible en 2015. On le vérifiera à Genève en juin. D’ici là, seul regret : l’attente sera longue.

Date: 15 juin 2015
Porte: 20h00
Prix: 42.- en prélocs / 48.- sur place / 30.- membres PTR
Prélocs : Starticket

www.ptrnet.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.