En ce début d’année, le Komplex 457 enchaînes les concerts à ne pas éviter ! On se retrouve une nouvelle fois en terres zurichoises pour une soirée sous la bannière de la diversité dans le metal. La salle est un peu plus petite qu’à son habitude, la faute au mardi soir ?

En tout premier, Mutoid Man s’élance avec un peu de retard sur les planches du Komplex. Le trio américain nous a balancé un set survolté, donnant du mérite au peu de gens qui se sont déplacés plus tôt ce mardi soir. Le seul bémol à formuler est la vigueur de frappe sur les fûts qui couvre presque entièrement les riffs que le chanteur / guitariste, mais l’effet est là. Bon échauffement pour nos oreilles !

Ensuite, place à Kvelertak que nous n’avions plus revu depuis le départ de Erlend Hjelvik, remplacé rapidement par Ivar Nikolaisen. Franchement, je n’ai rien à redire pour ce concert. L’énergie est au plus haut niveau comme durant tous les lives que j’ai pu assister de ce groupe. La scène du Komplex semble presque trop petite pour contenir Kvelertak, justifiant peut-être Ivar qui se fait des bains de foules tous les quelques morceaux. Le temps passe extrêmement vite, le groupe norvégiens part comme il est venu, et nous restons hagards par l’énorme gifle que nous venons de ramasser.

Finalement, c’est au tour de Mastodon avec quelques minutes de retard. Après l’intro ‘Singing In The Rain’, nos oreilles n’étaient purement pas préparées. Le mur de son qui s’abat sur le public nous rend bien conscient du nom plus que justifié de ce groupe américain. C’est lourd, et on se rend compte assez vite que la salle n’arrive pas à rendre entièrement justice aux titres des géants. La setlist rend parfaitement hommage à leur discographie plus que fournie et variée, permettant aux fans de toute époque de retrouver son petit plaisir. On peut vous le confirmer : il s’agit bien du dernier mastodonte, celui qui a réussi à évoluer afin de faire face à l’extinction.

www.komplex457.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.