Magnifique soirée black metal au Manoir Pub de St-Maurice, avec pas moins de cinq groupes présents. Les concerts ayant commencé à une heure matinale (17h15), vous ne disposerez, en ces lignes, que d’un compte-rendu de la prestation de Ragnarok et Marduk. Une source fiable m’informa que Kâhld, Unlight et Stream of Blood, n’ont absolument pas démérité. Alors bravo à eux.


C’est à 19h30 que surgit sur scène les Norvégiens de Ragnarok. D’après ma large culture générale, le nom de ce groupe signifierait une prophétique fin du monde. Alors on dit oui qui, Wikipédia !

Maquillages blancs, traits noirs sur le visage, croix à l’envers. Pas de doute sur l’atmosphère dans laquelle nous sommes plongés. L’imposant Bolverk use son plectre, en grattant sauvagement les lignes mélodiques des titres interprétés. Un son clair et agréable nous permet de jouir des parties de basse, qui suivent presque à la trace celles de la guitare. Un batteur au jeu épuré, mais diablement efficace, conduit le tout. La voix criarde et agressive nous traverse la tête, mais nous sommes là pour ça. On ne voit pas vraiment passer le temps, ce qui est plutôt bon signe. 45 minutes de violence, mais une violence agréable.

La salle du Manoir Pub est une vraie fournaise. Et si nous sortions à l’extérieur essayer de choper un rhume et boire un coup ? Mais 20h45 arrive vite, et nous voilà de nouveau face à la scène, attendant patiemment nos héros de ce soir, les biens nommés : Marduk !

C’est pile à l’heure que le premier ‘sample’ retentit. Et puis c’est l’explosion ! Tel un volcan en fusion, l’ensemble des membres du combo jaillissent sans crier gare. Et cette débauche d’énergie sera une constante pendant toute la prestation. ‘The blond Beast’ de l’album Frontschwein (2015), est interprété à un tempo légèrement plus élevé qu’à l’origine. Ce qui, à mon sens, lui donne encore plus d’impact et de puissance. Fredrik Widigs martèle les contres-temps sur son charleston en mode ‘ Open-handed’, et permet à la foule de sauter à tout-va. Marduk, ce n’est pas uniquement le légendaire ‘ Panzer Division Marduk’ de 1999, mais aussi un nouvel album ‘ Viktoria’ qui sortira le 22 juin prochain. Le combo des Fjords fait preuve de générosité et nous gratifie de quelques titres de son nouvel opus à venir. La mise place du set est incroyablement rodée et la précision rythmique une habitude. Le son, à nouveau, est très agréable et clair. Ce qui n’est pas toujours la coutume dans le Black Metal. On passe une vraie bonne soirée. Le public, venu nombreux, ne regrette pas le déplacement, c’est sûr. Certains fans viennent de loin pour assister à ce concert. Certains du canton de Fribourg, c’est dire !

Une vraie réussite de la part du Manoir Pub. Un moment un peu hors du temps et agréable. Donner l’illusion aux fans d’être samedi, alors qu’on est mardi… De sadiques magiciens au Manoir Pub je vous dis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.