cd_machine.head.OK(BD)

Difficile de tenir la dragée haute quand on a marqué au fer rouge les années 2000 d’un skeud aussi parfait que ‘The Blackening’. ‘Unto the Locust’ confirma la force de Robb Flynn et ses comparses à redéfinir la notion du metal moderne. Trois ans après, ils nous offrent la suite. Sans pour autant perdre cette puissance, tant dans la voix que dans les instrumentations et les mélodies toujours aussi prenantes, il y a des passages à vide où l’intensité se perd. Autant on se prend une belle claque dans l’ouverture avec l’orchestral ‘Now we Die’ et ‘Killers & Kings’, autant l’album s’essouffle au milieu, avant de se reprendre vers la fin, notamment avec cet étrange morceau qu’est ‘Imaginal Cells’. Album long, trop long ? Il faudra peut-être plus de temps pour l’apprécier aussi.

Cliquez ici pour participer au concours !

Cliquez ici pour participer au concours !

 FICHE CD
‘Bloodstone & Diamonds’
Nuclear Blast Records

www.machinehead1.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.