L’Undertown de Meyrin a accueilli le 12 septembre dernier une soirée organisée par Red Motion Prod sous le signe du Metal Symphonique entre autre. Le groupe romand Elferya se produisait pour la deuxième date de sa nouvelle tournée Eden’s Tour avec un line-up tout frais. Les groupes Borderline, Deep Sun et Headless Crown les épaulaient dans cette tâche.

Elferya

@Fantomass


Borderline a ouvert les festivités avec une ambiance savamment mélée de funk, de blues, de rock alternatif et d’une ligne de metal groovy. La chanteuse, Ornella Bigler, a une voix qui rappelle agréablement, dans le timbre et dans la présence, la chanteuse des années 80-90 Alannah Myles. Dès les premières mesures, le quatuor est immédiatement très à l’aise sur scène et avec le public, timide mais conquit, du début de concert. La complicité du groupe et sa parfaite maîtrise des instruments sautent aux yeux sans équivoque. C’est un véritable plaisir de les écouter et de les regarder jouer. Borderline est incontestablement un groupe à suivre de près.

Pour le deuxième set, nous découvrons les soleurois de Deep Sun et leur Metal Symphonique Lyrique. C’est une machine efficace et bien huilée agée de 6 ans, qui ne craint vraiment personne. La qualité est telle, que l’on peut se demander pourquoi ils n’ont pas encore fait leur percée aux côté d’Epica ou de Nightwish. Les fans du genre peuvent d’ores et déjà faire une place dans leurs étagères pour leur prochain album qui paraîtra en automne 2016 (ça fait loin, mais ce sera sans aucun doute une belle récompense).

Ensuite, c’est au tour de Headless Crown et de son heavy rock metal avec des embruns de Jack Daniel’s et de bruits de motos custom de fouler la scène de l’Undertown. Ce quintet aux airs de Lynch Mob, le mauvais goût en moins, ravi un public qui semblait fatigué après les trois premiers groupes et remotive habilement les troupes. Pour ce groupe, une recette éternelle et au combien toujours infaillible : une pincée de Lynyrd Skynyrd, un zeste d’Airbourne, une bonne cuillèrée de Judas Priest, un litre d’Iron Maiden le tout saupoudré d’un peu de Stratovarius. Le frontman, Steff Perrone (ex-Rated X/ex-Silver Dirt), prouve dès le début du set son expérience de la scène en conduisant le public avec conviction et force. Pour peu, on entendrait le grondement poussiéreux des pneus des motos et les chopes s’entrechoquer dans ce metal pas si tranquille.

Elferya prend possession de la scène et de l’ambiance de la salle avec un décor encadré de mystère et de protection par deux magnifiques et gigantesques Dreamcatchers. Le public est aspiré par leur musique grandiose et remplie d’émotions. La nouvelle voix d’Elferya, Melody Dylem, apporte une touche de renaissance réussie et plus tendre que l’ancien caractère lyrique. Ce qui donne une identité renforcée à ces adeptes du corbeau. Le groupe a également accueilli Sam Python (Dustriders, Deus Ex Machina) à la batterie, qui affirme habilement son talent de tabasseur de peaux. Le début de cette tournée est prometteur et annonce des concerts riches, intenses et fantastiques. L’énergie d’Elferya est restée intacte, malgré ces petits changements de personalités. La qualité des morceaux s’en trouve largement grandie.

 

Elferya : Eden’s Fall – sortie le 10.09.2015

https://www.youtube.com/watch?v=gq819OC-lwQ&feature=youtu.be
www.elferya.com
www.facebook.com/elferya

Borderline : Borderline album sorti en 2015 (Symphonik Booking Agency) + album acoustique sortie prévue 03.2016

https://www.youtube.com/watch?v=kQvs-V1WXD8
www.borderline-band.ch
https://www.facebook.com/Borderlinebandnew?fref=ts

Deep Sun : album prévu automne 2016

https://www.youtube.com/watch?v=u9Fgccx1U9k
www.deep-sun.com
https://www.facebook.com/pages/Deep-Sun/171361249565792?fref=ts

Headless Crown : Time For Revolution album sorti chez Massacre Records

https://www.youtube.com/watch?v=pEzpF8MsHQY
http://www.headlesscrown.com/
https://www.facebook.com/headlesscrown.official?fref=ts

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.