CD_LukeOK(BD)

Muet depuis cinq ans, le groupe mené à la baguette par Thomas Boulard, a opté pour un retour ‘coup de poing dans la gueule’. C’est de notre propre vie, de notre société, de ses dérives, qu’il parle. On peut voir ces onze titres comme une critique acerbe d’un être humain devenu volontairement un simple produit de consommation, une prise de position accusatrice face à notre société moderne castratrice. Boulard maniant l’ironie autant que l’attaque en règle, on finit par ne plus trop savoir si l’on doit crier ou pleurer. Passant d’un rock nu à du trip-hop vrombissant il balance autant de « j’ai assassiné les utopies », « on vit chez des morts-vivants », « Nous mourrons à petit feu d’indifférence », «putain j’ai mal au cœur », qu’un message appelant à « s’indigner et à toujours recommencer ». Le contour musical déroule un tapis rouge sang à cette longue tirade accusatrice. Un rouge peut-être un peu trop monochrome, si l’on fait exception de cette petite guitare acoustique solitaire qui clôt l’album. Mais comme le martèle le chanteur: «J’veux du rock’n’roll, j’veu que ça cogne. » Alors oui, là, c’est très réussi et une seule idée vient à l’esprit un fois l’écoute terminée : indignons-nous !

www.luke.com.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.