_mg_1039

Photo: Jeremie Dubois

Avec les concerts des Pixies et de Nada Surf, le week-end du 19 novembre était décidément celui des nostalgiques des années 1990/début 2000 ! Même si une décade les séparent, on reconnait de nombreux visages présents les deux soirs. La ressemblance s’arrête toutefois à peu près ici. Si le frontman des Pixies n’adresse pas la parole au public (voir notre chronique ici), celui de Nada Surf adore parler ! Et ayant étudié en France, ce dernier s’exprime dans un français quasi parfait. Entre les nombreux titres joués ce soir-là, Matthew Caws nous parle donc d’amitié, d’amour, de politique aux USA ou nous raconte des souvenirs de jeunesse que la salle écoute avec attention.

Sur ‘Inside of Love’, il invite le public à danser de gauche à droite. Le groupe a su garder sa simplicité et sa fraîcheur et, quoi qu’en disent les détracteurs post-‘Lucky’, ce soir c’est un vrai concert de rock plein de guitares auquel on assiste.

Setlist:

Cold To See Clear
Whose Authority
Weightless
Believe You’re Mine
Happy Kid
80 Windows
Rushing
Concrete Bed
Jules and Jim
Killian’s Red
Hi-Speed Soul
Blonde on Blonde
Inside of Love
Friend Hospital
When I Was Young
New Bird
The Fox
Out of the Dark
The Way You Wear Your Head
See These Bones
Hyperspace
Popular
Always Love
Blankest Year

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.