Au Daily Rock, on bouffe du rock frais tous les matins. L’occasion pour nous de refaire le point sur les meilleures trouvailles et (re)découvertes que nous a offert 2018 !

POPpar Laure Noverraz

MITSKIBe The Cowboy
Peut-on toujours faire mieux que son album précédent ? Rares sont les artistes qui n’ont pas peur d’un second, voire d’un troisième album. Mitski prouve encore, de manière cavalière, qu’elle peut se dépasser pour nous envoûter.

HALF WAIFLavender
Un écrin poétique qui se savoure avec passion. ‘Lavender’ est du pure génie de bout en bout, alliant poésie, tourments, une touche de Kate Bush pour la forme, et de quoi nous remuer les tripes.

SUPERORGANISMSuperorganism
Le groupe qui est plus un concept qu’autre chose semble avoir relevé la barre de la pop. Complètement timbré, geek et DYI à souhait, Superorganism offre ici un premier effort qui nous fera revoir nos standards !

INDIEPar Laure Noverraz

LUCY DACUSHistorian
S’il n’y avait qu’un album à retenir cette année, ce serait unanimement celui-ci. Le songwriting est parfait, l’immersion est totale, ‘Historian’ nous apprend à faire la paix avec nous-même et voir le monde sous un nouvel angle. Un joyaux chanté par l’une des plus belles voix de cette décennie.

ANNA CALVIHunter
Notre Londonienne préférée revient ici avec un album intense et maîtrisé à la perfection. ‘Hunter’ est un questionnement sur l’être humain, la sexualité, charnel et acharné, un chamboulement des barrières mené par une businesswoman hors-paire.

GENGAHRWhere Wildness Grows
Subtil, délicat, Gengahr sort son travail le plus élaboré à ce jour. Avec l’excellent ‘Carrion’, premier extrait de 7 minutes illustré d’un clip tripé, les Anglais sont sans aucun doute les artistes les plus réjouissants et sous-estimés du vieux continent.

Rock – Par David Betrisey

TRUSTDans le même sang
TRUST, le retour… 40 ans après leur début ! Un nouvel album enregistré ‘Plug’n’play’ dans une petite salle de gym de province et signé par Mike Fraser (ex AC/DC, Metallica, Aerosmith, ….). Les riffs AC/DCiens de Nono sont un bel hommage à l’immense et regretté Malcom Young. Les textes acerbes sur la société d’aujourd’hui et la voix intacte et ciselée d’un Bernie engagé, enragé. Du bon et gros son rock à écouter très très fort, quitte à devenir antisocial !

THE TEMPERANCE MOVEMENTA Deeper Cut
Troisième album de ce groupe londonien, formé en 2011 par le charismatique chanteur Phil Campbell. Du bon blues-rock pour ce band qui a ouvert les Rolling Stones, puis Deep Purple au dernier Montreux Jazz Festival. Leur premier titre de 2013 (nommé meilleur nouveau groupe de l’année) était l’excellent hit ‘Only Friends’ et on peut dire que, cinq ans plus tard, cet album est ‘Only rock’n’roll’.

BAD WOLVESDisobey
Découvert avec la magnifique reprise du mythique ‘Zombie’ des Cranberries, sortie juste après le décès subit de la regrettée Dolores O’Riordan, qui devait justement chanter cette chanson en duo avec l’impressionnant Tommy Vext. On passe du rock au heavy, de la mélodie au metalcore, bref une belle diversité à la hauteur de leur talent.

BLUES – Par Pascal Vuille

(In collaboration with) THE ROLLING STONESConfessin’ the blues
Les blancs-secs paient leur tribut aux pères fondateurs du genre (Howlin’ Wolf, M. Waters, E. James, C. Berry, J.L. Hooker, B. Diddley, R. Johnson) et à leurs dignes héritiers (B.B. King, B. Guy). Le deluxe boxset (5 vinyles, book et lithos), avec sa pochette illustrée par le pinceau de Ron Wood, aura de la gueule sous le sapin.

SEASICK STEVECan U cook?
Je ne sais cuisiner, mais je sais apprécier la bonne bouffe, notamment celle concoctée par l’énigmatique Californien, faite d’ingrédients du terroir: une batterie sommaire, quelques grattes fabriquées soi-même, une voix roc(k)ailleuse, une forte tronche et des histoires qui s’inscrivent dans la tradition du Delta blues et de la country folk.

THE INSPECTOR CLUZOWe the people of the soil
Faisant écho au ‘We the people of the sun’ de R.A.T.M., ce compact produit par Vance Powell (Jack White) est un condensé d’authenticité, ‘enregistré à 4 mains, sur un 8 pistes’. Le duo gascon éleveur d’oies s’autogère tant sur plan de leur exploitation fermière que pour ce qui est de leur carrière désormais à portée internationale.

MENTION SPECIALE – Par Robert Pally

FATHER JOHN MISTY God’s Favorite Customer
Father John Misty n’est pas vraiment né pour être heureux. Son sujet principal, c’est le désarroi et les tracas de la vie. Ce ‘God’s Favorite Customer’ est une ode à la mélancolie : charmant et fantastique.

DAVID MYHRLucky Day
Pas à en douter, David Myhr aime Tom Petty, ELO, les Beatles et Travelling Wilburys. Le deuxième album du Suédois regorge d’harmonies qui flattent les écoutilles pour une euphorie durable. ‘Lucky Day’ a de quoi enchanter les amateurs de pop.

THE FABULOUS POODLESMirror Stars (The Complete Recordings) (Reissue)
Les Anglais de The Fabulous Poodles ont un sens de l’humour bien british. Le groupe réalise une myriade de titres drôles entrr 1975 et 1980, charmants et addictifs, qui mélange pop fifties, country, rock and roll et new-wave. Malheureusement trop en avance pour leur temps, voici ici l’occasion de (re)découvrir ces génies fous près de quarante ans plus tard.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.