En presque 40 ans de carrière, le groupe slovène Laibach a réussi là où tous échouent : tenir une ligne de conduite irréprochable tout en conservant cette faculté de nous surprendre en permanence. Après un album et une tournée l’an passé, consacrée à la pièce de théâtre de Nietzsche Ainsi parlait Zarathoustra‘, Laibach est donc déjà de retour avec un nouvel album The Sound Of Music, inspiré en partie de son inattendu séjour en Corée du Nord en 2015 et dont de nombreux titres avaient été joués sur place (périple très bien documenté dans le film Liberation Day‘).

Les slovènes ont en effet décidé d’adapter les chansons d’une comédie musicale de 1965 très populaire dans ce pays (leur principale base pour apprendre l’anglais), en leur donnant bien évidemment le traitement Laibach. Pour ceux qui n’étaient pas à Pyongyang (pas facile d’obtenir un visa de voyage ces derniers temps), c’est à découvrir en live dans le cadre d’une tournée européenne conséquente qui s’arrêtera aux Docks de Lausanne le vendredi 29 mars, à peine 8 jours après le concert des Young Gods (le jeudi 21).

La fin du mois de mars sera donc industrielle avec un petit goût vintage. C’est tellement rare qu’il n’est pas envisageable de manquer ce double événement.

www.lesdocks.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.