itw_kreator-okbd-copie

Si certains groupes de thrash considèrent leur carrière comme acquise, ce n’est pas le cas pour Kreator, qui met un point d’honneur à tout vivre intensément. Rencontre avec le charismatique chanteur Mille Petrozza, avant la sortie de l’excellent ‘Gods Of Violence’, prévu pour janvier 2017.

Vous semblez être extrêmement dévoués et productifs lorsqu’il s’agit de composer. Avez-vous eu une ligne de conduite pour ‘Gods of Violence’?
Pas vraiment, en fait je compose tout le temps donc il n’y a pas de coupure, juste des transitions.

Kreator est une figure de proue du thrash. Vous y pensez lorsque vous envisagez un album?
Non! On vit tout très intensément, simplement. On compose toujours comme si cet album était le premier ou le dernier de notre carrière, et on envisage vraiment les choses de manière sérieuse dès que l’on parle musique. D’après moi, chaque chose que nous faisons a un but bien précis et est là pour une certaine raison. Je n’ai par exemple pas de chanson ou d’album préféré… Enfin si, mais ça change tous les jours!

Chacun de vos concerts est un coup de pied au cul phénoménal. Vous faites comment pour être toujours au top? Vous avez des doutes avant de monter sur scène?
Merci! En fait, on se prépare mentalement en se disant que ce sera notre ultime concert. Pas de place pour le doute! On a joué devant tellement de gens, pour des expériences à chaque fois différentes, on sait comment s’adapter de manière naturelle et rapide chaque soir.

Ce monde putride est un de vos moteurs : comment voyez-vous la situation actuelle, qui semble être bien détériorée depuis quelques temps?
En fait, ce qui se passe dans le monde est juste une représentation de l’esprit humain : il n’est jamais tout noir ou blanc. Je crois au concept du Yin/Yang : la dualité fait partie de la nature. Il n’y aura jamais de ‘paix dans le monde’, c’est plus une ligne de conduite. La paix, c’est un état d’esprit, pas une réalité globale.

Vous avez toujours combattu la stupidité humaine, la peur en fait-elle partie? Si oui, comment l’outrepasser?
Grande question! Je ne crois pas en la peur, en fin de compte, tout a un sens et tout ce qui existe est bon. C’est juste quelque chose qui est difficile à appréhender… Je peux avoir tort, néanmoins… Ce que je sais, c’est que je ne sais rien!

www.kreator-terrorzone.de

FICHE CD
Nom de l’album : ‘Gods of Violence’
Label : Nuclear Blast
Note : TBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.