Activiste de la scène électro-indus suisse, le duo KiKu -formé par le trompettiste Yannick Barman et le batteur Cyril Regamey– s’associe une nouvelle fois avec Black Cracker, slameur américain et membre du trio Grand Pianoramax et à Blixa Bargeld, fondateur du mythique groupe berlinois Einstürzende Neubauten dans un nouveau disque collaboratif poétique et profond dont la sortie est prévue le 15 septembre.

Cet album, intitulé ‘Eng, Düster und Bang‘, s’inspire d’un texte de l’écrivain allemand Jean Paul. Dans ce projet, le texte est divisé en une série de morceaux et de chansons pouvant tous être écoutés en tant que suite. Des grooves saturés et inspirants ainsi que des mélodies rappelant la musique sacrée s’unissent pour créer un tourbillon suggestif. Tout comme les mots de Jean Paul sortis de la bouche de Blixa Bargeld, la composition, en tant que vision cosmique et religieuse, voire idéologique, se veut à la fois actuelle et intemporelle. A certains moments, comme cela était déjà le cas dans le premier album ‘Marcher sur la tête‘, le rappeur new-yorkais Black Cracker reprend le rôle du narrateur. Il envoûte l’auditeur de sa poésie surprenante et personnelle, et élargit le champ acoustique qu’a créé le compositeur Yannick Barman : de la mélancolie, de prodigieuses forces naturelles et des instincts, mais aussi des lueurs d’espoir musicalement rafraîchissantes ici et là, et des nuages à la légèreté chorale, voire ludique, flottant au-dessus d’un monde effrayant en plein bouleversement.

Ils seront également en concert à l’occasion de la sortie de ‘Eng, Düster und Bang au Kremlin de Monthey le 15 septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.