karma-to-burn-arch-stanton-Daily_Rock

Sacré gaillard que Will Mecum, un rugueux troubadour S.D.F. qui n’aurait pas démérité dans un second rôle dans ‘Sons of Anarchy’. Son truc à lui, c’est de fouler les scènes des clubs du monde entier, puis d’emmancher sa Les Paul pour riffer à mort. Peut-être est-il le pendant rock de David Allan Coe, vieille gloire de la country, qu’il admire pour son authenticité. Flanqué de Rob Halkett (bassiste chez The Exploited) et Evan Devine derrière les fûts, Mecum livre un sixième compact enregistré à… Bienne ! Chez celui qui est également devenu leur manager et leur homme à tout faire: Jessi Brustolin, guitariste surdoué des Treekillaz seelandais. Ceux qui n’ont encore jamais ouï les riffs hypnotiques et psyché du gang à Mecum feraient mieux d’y prêter l’oreille. C’est lourd, mais jamais méchant.

Fiche CD : Arch Stanton
Label : DeepDive Records
Note : 3/4
www.k2burn.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.