C’est une prose relativement noire que nous offre Jacko & The Washmachine pour son second opus : ‘Mangeurs d’enfants’. Une prose noire, certes, mais emplie de nombreuses réalités qu’il convient de ne pas oublier. Côté forme, le tout est orchestré d’une manière puissante et dynamique. On y retrouve des grooves entraînants et des riffs soutenus qui font corps avec le fond textuel. C’est à nouveau un album de qualité que nous présente le quintet. Les fanatiques ne manqueront pas de remarquer quelques ressemblances avec le précédent, comme les références au monde marin (‘Encalmine’, ‘Carguer les misaines’), ainsi qu’une similitude entre ‘Le monde brûle’ et ‘Carguer les misaines’. On ne peut que souhaiter bon vent à cette formation talentueuse…

www.jackoandthewashmachine.com

Note : 4/5