Alerte, c’est le retour de la grand-messe indochinoise ! L’Arena n’est rien de moins que le QG suisse du groupe, et pourtant, leur dernier passage en terres genevoises remonte à 2013 (avec un crochet en festival à Sion sous les étoiles en 2016, tout de même). Et si un groupe mérite d’avoir le temps alloué par un show solo, c’est bien Indochine ; qu’on les aime ou qu’on les déteste, la qualité de leurs prestations scéniques est indéniable. Bien plus qu’un bon concert, c’est bien sa communauté qui fait la force d’Indochine, comme une convention de toutes les freaks et goth de Romandie (et France voisine, pour le coup), la comparaison aux cérémonies religieuses est rarement pertinente et prend pourtant tout son sens ici. Les Français défendront fin avril leur 13ème opus, ’13’ (surprise, ah), accumulation de toutes les qualités du groupe : synthés mais aussi un son profondément organique, honnêteté émotionnelle décapante, politique et genderfuck. Venez communier, donc, avec les saints pères de la new-wave francophone : ‘moi je suis né ici pour n’être qu’avec toi, comme quelqu’un qui te sera et dont on parlera’. 

www.livemusic.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.