667x375_hurts2015

Cela fait un certain temps maintenant que ‘pop’ est devenu un gros mot dans l’imaginaire collectif, pour une infinité de raisons toutes plus snob les unes que les autres. Il reste toutefois quelques incorrigibles (gaulois) artistes qui portent encore fièrement le flambeau, et parmi eux, il y a Hurts, le duo synthpop-new wave-funky-toutetnimportequoi composé d’Adam Anderson et Theo Hutchcraft. L’histoire de leur rencontre est absolument fantastique et on ne peut plus représentative de leurs origines – leur groupe d’amis respectifs se battaient devant un club de Manchester et, trop ivres pour participer à la bagarre, ils ont discuté de leurs goûts musicaux à la place – et illustre à merveille le paradoxe Hurts, pile entre le fun et le dramatique. Leur troisième album, Surrender, est sorti depuis à peine quelques mois mais le duo ne chômant pas, ils sont déjà de retour sur la route pour leur tournée européenne ; flanqués d’un backing band exceptionnel et d’un lightshow à faire pâlir Daft Punk (ou presque), leur unique date suisse à la MAAG Halle de Zürich ce lundi 22 février promet d’être rien de moins qu’inoubliable.

http://www.bymaag.ch/