Quelques instants après leur concert à l’Irreversible festival, l’équipe d’Hundred Days nous accorde une entrevue.

Quelle a été votre impression de ce show ?
Franchement super, super équipe depuis l’accueil jusqu’à la fin du gig, le son aussi top.

Vous jouez aux retours ou aux ears ?
Là aux retours vu qu’on est en acoustique.

Acoustique ? Il y avait juste toi (Florent) qui avait une gratte acoustique ?
Ben ouais (rires). Non sinon le concept il est totalement différent. On change pas mal les morceaux, il y a moins de samples, etc…

D’accord. Je vous avais vu il y a trois au quatre ans lorsqu’il y avait encore un chanteur…
Oui, on a changé de sexe (rires). Le chanteur avait un autre projet à lui et les agendas coïncidaient pas vraiment. Une chanteuse ça donne aussi une couleur particulière aux morceaux. Ça change du tout au tout.

Vous avez du retravailler certains morceaux ?
Pas vraiment, elle a une tessiture incroyable du coup elle a repris les morceaux tels quels. Après on a enchainé direct avec un nouvel album donc c’était très bien.

Et vous aviez démarché pour venir ici ?
En fait on bosse avec Level One Records donc c’est eux qui nous trouvent des dates. Ils s’occupent de notre booking.

Vous avez regardé les autres concerts ?
Oui, après c’est difficile de jouer en acoustique aujourd’hui, à côté de groupes de metal. On a eu un peu de peine à entrer dans le concert, mais une fois dedans c’était cool.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.