‘Black Heart’, ‘Last Goodbye’, ‘Pray for Rain’… que de titres évocateurs pour cet EP lourd et sombre de ce jeune duo fribourgeois, amenant avec eux poussière et cendre. Hook, Line and Sinker grince et gronde. Benjamin avec sa batterie fait résonner les pas des ombres, tandis que Samuel à la basse et voix nous guide sans ménagement dans un abîme sans fin. Des sons pesants, immersifs, donnant un sens au mot ‘apocalypse’. C’est dans cet univers que les deux musiciens nous invitent à déguster un dernier banquet, à festoyer et libérer notre folie. Presque un élan de bonté, celui de chasser une dernière fois nos peurs profondes juste avant de laisser pourrir nos carcasses avec ce sourire, en guise de reconnaissance, celui de l’aliéné qui n’est plus possédé. [Justine Aviolat]


www.hook-line-sinker-band.com

Note 4/5

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.