Le chanteur du groupe valaisan Psychose, Jean-Marie Moos dit Jeannot, s’en est allé tragiquement le 29 mars dernier…

Passionné de rock’n’roll, Jeannot communiquait bien plus que son amour de la musique avec son entourage. Il offrait généreusement sa bonne humeur, sa volonté et avait le don de faire bouger et chanter les foules ; Jeannot, vivait la musique comme un partage. Les tables, les scènes et les cœurs de chaque personne vibraient en sa présence. Psychose c’était avant tout et pour toujours ; les copains d’abord.

David Bétrisey, membre fondateur, guitariste et surtout ami proche nous raconte que, c’est sur les bancs de l’école que le groupe trouva ses racines ; trente ans de concerts suivront. Ce n’est pas guidé par des rêves de gloire que cette union a si longtemps durée mais, parce qu’en même temps que Psychose, une famille était née.

Tous ces concerts, souvenirs et moments de complicité passés ensemble, ils ont eu la chance de les célébrer sur la scène du Sierre Blues festival en 2017. J’étais présente pour Daily Rock ce jour-là et, je me souviens avoir été touchée par la complicité, la vérité et la sincérité dégagée. Leur musique, leur joie et leur amitié illuminaient de sourires tous les visages des âmes présentes, un très beau moment !

Aujourd’hui, une nouvelle étoile brille dans le ciel valaisan…

Nous transmettons nos meilleures pensées à sa famille, à ses proches et remercions Jeannot d’avoir contribué à la belle histoire de la musique en Romandie. [Maud.R]