Si vous êtes familier.e avec les girls bands indie, vous connaissez peut-être Gwenno via The Pipettes, dont l’essence se trouve dans le nom : les membres décrivaient le groupe comme une ‘expérience en pop manufacturée’. La création de l’identité à travers la culture et sa mythologie est restée au centre de l’œuvre de Gwenno dans sa carrière solo, son premier album (‘Y Dydd Olaf’) ayant été chanté en Gallois – la langue de sa mère – et ‘Le Kov’ explorant ici le Cornouaillais, celle de son père. ‘Le Kov’, ça veut surtout dire ‘l’endroit des souvenirs’, et Gwenno explore ici ‘le langage comme territoire psychologique’ mais aussi la conservation et évolution de cette langue régionale en voie de disparition, un travail de mémoire mêlant histoire et mythologie personnelle, brillant et envoûtant.[JiB]

www.gwenno.info

Note : 4.5/5

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.